Toute hausse peut faire déborder un vase déjà quasi trop plein

Citation de Laurence Parisot (Medef), le 23 septembre 08, au sujet des prélèvements obligatoires.
Un vase plein je vois ce que c’est. Un vase trop plein, ça déborde. Un vase quasi trop plein, c’est un mystère. Pourquoi ne pas employer, franchement, l’expression : c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, plutôt que de tourner autour du pot ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *